urbancrossgrenoble.fr Perte de poids Quand faut-il s’inquiéter de la perte de poids ?

Quand faut-il s’inquiéter de la perte de poids ?

Quand inquiéter perte de poids

Le moment à partir duquel une perte de poids inexpliquée devient un problème médical n’est pas exact.

Mais de nombreux médecins s’accordent à dire qu’une évaluation médicale en rapport avec la perte de poids s’impose si vous perdez plus de 5 % de votre poids en six mois ou un an, surtout si vous êtes une personne âgée.

perte de poids femme souriante

Quelles sont les causes de la perte de poids ?

La perte de poids peut résulter d’une diminution des liquides corporels, de la masse musculaire ou de la graisse. Une diminution des liquides corporels peut être due à la prise de médicaments, à une perte de liquide, à un manque d’apport en liquide ou à des maladies comme le diabète.

Une diminution de la graisse corporelle peut être provoquée intentionnellement par l’exercice et un régime, comme pour le surpoids ou l’obésité.

Perte de poids : Symptômes et signes

La perte de poids peut être intentionnelle, comme dans le cas d’un régime et de l’exercice physique, ou non intentionnelle et être la manifestation d’une maladie. La perte de poids peut résulter d’une diminution des liquides corporels, de la masse musculaire ou de la graisse.

Une diminution des liquides corporels peut être due à la prise de médicaments, à une perte de liquide, à un manque d’apport en liquide ou à des maladies comme le diabète. Une diminution de la graisse corporelle peut être provoquée intentionnellement par l’exercice et les régimes, comme dans le cas du surpoids ou de l’obésité.

La perte de poids est normale après une grossesse.

Les autres causes de perte de poids comprennent, sans s’y limiter, le cancer, les infections virales (comme le CMV ou le VIH), la gastro-entérite, les infections parasitaires, la dépression, les maladies intestinales et une thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie).

La perte de poids et le manque de nutrition associés à une maladie chronique sont appelés cachexie. Une perte de poids inexpliquée et non intentionnelle est souvent le résultat d’une maladie et doit être évaluée par un professionnel de la santé.

Quels sont les tests effectués pour une perte de poids inexpliquée ?

Les tests couramment pratiqués comprennent :

  • Une formule sanguine complète (CBC) : Un CBC peut montrer des signes d’infections, d’anémie (un manque de globules rouges qui peut être causé par de nombreuses conditions), et plus encore.
  • Examen de la thyroïde.
  • Tests de la fonction hépatique.
  • Tests de la fonction rénale.
  • Taux de glycémie (glucose)
  • Analyse d’urine.

Une perte de poids inexpliquée ou involontaire peut sembler un changement bienvenu pour certaines personnes

Il est important de s’interroger sur les causes possibles. Une perte de poids involontaire peut être le signe d’un problème de santé, et ces causes potentiellement graves peuvent aller des problèmes de thyroïde au cancer.

Avec une évaluation médicale, une condition sous-jacente est trouvée chez au moins 72% des personnes qui perdent du poids de façon inattendue. C’est pourquoi une perte de poids inexpliquée devrait toujours être une raison de parler à votre fournisseur de soins de santé.

Cet article traite de la perte de poids inattendue, de ses causes et de ce qui se passe lorsque vous et votre médecin travaillez ensemble pour trouver et traiter la cause.

perte de poids balance médical

Définition de la perte de poids inexpliquée

La perte de poids inexpliquée est définie comme la perte non intentionnelle d’au moins 5 % du poids corporel sur une période de six à douze mois. Cela signifie une perte de 5 kilos chez un homme de 100 kilos, ou une perte de 3 à 4 kilos chez une femme de 65 kilos.

La perte de poids se produit sans que l’on ait tenté de perdre du poids, par exemple en réduisant les calories ingérées ou en commençant à faire de l’exercice.

Quand consulter un professionnel de la santé

De nombreuses affections qui entraînent une perte de poids involontaire sont difficiles à diagnostiquer dans les premiers stades, et il faut parfois effectuer un certain nombre d’analyses sanguines ou d’examens d’imagerie (comme des radiographies) pour en trouver la cause.

Il est important de consulter votre prestataire de soins si vous perdez 5 à 10 % de votre poids sans le vouloir, même si vous pensez qu’il existe une explication à votre perte de poids. Continuez à poser la question « pourquoi » jusqu’à ce que vous soyez sûr d’avoir la réponse, et n’ayez pas peur de demander un deuxième avis si nécessaire.

Les Causes

Il existe de nombreuses raisons à une perte de poids inexpliquée, dont certaines sont graves. Pour les adultes qui ne vivent pas dans une maison de retraite ou un autre établissement de soins, les raisons les plus courantes sont le cancer, les troubles du tube digestif tels que les maladies inflammatoires de l’intestin, et les causes liées à la santé mentale comme la dépression.

Environ 40 % des personnes atteintes d’un cancer ont déclaré avoir subi une perte de poids au moment du diagnostic. Une étude de 2018 a révélé que cette perte de poids était le deuxième facteur prédictif le plus fort de certains types de cancer.

  • Le Cancer

La perte de poids peut être le premier signe de cancers liés au sang, comme les leucémies et les lymphomes, ou de tumeurs solides comme le cancer du poumon (en particulier l’adénocarcinome du poumon), le cancer du côlon, le cancer de l’ovaire et le cancer du pancréas. Une perte de poids peut également survenir lors de la réapparition d’une tumeur à un stade précoce (comme le cancer du sein).

  • Diabète

Les personnes atteintes de diabète se répartissent généralement en deux catégories : Le type 1, qui est une maladie auto-immune, et le type 2, qui se développe souvent plus tard dans la vie lorsque l’organisme ne peut pas produire ou traiter l’insuline correctement. (Un troisième type, appelé diabète gestationnel, est temporaire et ne survient que pendant la grossesse).

Une perte de poids inexpliquée peut survenir dans les deux cas, mais elle est plus fréquente dans le cas du diabète de type 1.

  • Hyperthyroïdie

Plusieurs pathologies peuvent être à l’origine de l’hyperthyroïdie, un état dans lequel la glande thyroïde située dans le cou est hyperactive. Il s’agit notamment de troubles auto-immuns tels que la maladie de Graves, la cause la plus fréquente d’hyperthyroïdie aux États-Unis. L’exposition à l’iode, les erreurs de médication et même la grossesse peuvent également provoquer une hyperthyroïdie.

perte de poids séance médical

L’hyperthyroïdie accélère le métabolisme, ce qui peut entraîner une perte de poids.

  • Perte musculaire

La perte de poids peut être liée à la perte de tissus musculaires relativement lourds, parfois appelée atrophie musculaire ou fonte musculaire. C’est particulièrement vrai dans les cas de cancer et chez les personnes diagnostiquées avec le VIH/SIDA, et c’est ce qu’on appelle la cachexie dans ces groupes. Cette perte musculaire peut être fatale et est la cause sous-jacente d’environ 25 % des décès par cancer.

  • Dépression

La dépression peut provoquer des changements dans les habitudes alimentaires qui peuvent entraîner une perte ou un gain de poids. La dépression touche de nombreuses personnes de tous horizons, et environ une personne sur six en souffrira à un moment ou à un autre de sa vie.

  • La maladie d’Addison

La maladie d’Addison est un trouble endocrinien lié à des problèmes de glandes surrénales situées au-dessus de chaque rein. Ces glandes produisent des hormones clés, ou messagers chimiques, comme le cortisol. Le manque de ces hormones dans la maladie d’Addison peut être la cause de la perte de poids, fatigue et d’autres symptômes.

  • La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est surtout connue pour provoquer des douleurs et des lésions articulaires. Mais elle peut aussi entraîner une fonte musculaire et une perte de poids connue sous le nom de cachexie rhumatoïde. La PR peut être liée à une inflammation du système digestif et à une maladie gastro-intestinale. Ce qui peut contribuer à une perte de poids involontaire et inexpliquée.

perte de poids jeune femme souriante scale

Autres causes

  • Hypothyroïdie : Ce trouble est causé par une thyroïde sous-active et est l’opposé de l’hyperthyroïdie, bien qu’il puisse aussi parfois contribuer à une légèreté supplémentaire sur la balance.
  • Infections : Les infections par des virus, des bactéries et des parasites ne sont pas des causes rares et comprennent des infections comme le VIH/sida, la tuberculose et l’endocardite (infection des valves cardiaques).
  • Problèmes intestinaux : Ceux-ci comprennent l’ulcère gastroduodénal, la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et la pancréatite.
  • Insuffisance cardiaque : Elle peut être causée par une perte de masse musculaire liée à l’amaigrissement.
  • Insuffisance rénale : Le manque d’appétit et les nausées peuvent contribuer à la perte de poids, mais il en va de même pour la rétention d’eau chez une personne dont les reins ne fonctionnent pas correctement.
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) : La MPOC comprend des affections telles que l’emphysème, la bronchiectasie et la bronchite chronique.
  • Problèmes bucco-dentaires : Il s’agit notamment des maladies des gencives, des caries dentaires, des plaies buccales ou des appareils dentaires.
  • Le tabagisme : La baisse de poids chez les fumeurs est souvent liée à des changements dans le métabolisme, ou la façon dont votre corps traite et absorbe ce que vous mangez et buvez.
  • Les troubles de l’alimentation : L’anorexie mentale et la boulimie peuvent toutes deux entraîner une perte de poids, et les personnes qui souffrent de ces troubles peuvent ne pas réaliser l’importance de leur baisse de poids.
  • Une mauvaise alimentation : Cela peut être dû à de mauvais choix alimentaires ou au fait de ne pas avoir les moyens de se nourrir suffisamment.
  • Médicaments : Presque tous les médicaments peuvent entraîner une perte de poids comme considération ou effet secondaire. Les médicaments peuvent causer une perte de poids directement. Ou causer des nausées et une perte d’appétit entraînant une perte de poids.
  • Abus de drogues : Non seulement les drogues de la rue comme la méthamphétamine, mais aussi les médicaments d’ordonnance comme l’Adderall et les médicaments en vente libre comme les laxatifs peuvent faire l’objet d’abus.
  • Affections neurologiques : Il s’agit notamment de la maladie de Parkinson et de la maladie d’Alzheimer.

perte de poids femme tissu adipeu ventre

Causes de la perte de poids chez les hommes et les femmes

Les hommes et les femmes peuvent tous deux subir une perte de poids involontaire ou inexpliquée.

Certains troubles auto-immuns, comme la PR et la maladie de Graves, surviennent plus souvent chez les femmes. Les troubles de l’alimentation et la dépression7 sont plus fréquents chez les femmes. Tout comme le délestage liée à la grossesse. Les hommes courent des risques en raison de la cachexie due au cancer. Des problèmes digestifs et des infections comme l’endocardite.

Si vous souhaitez preserver votre musculature lisez cet article : Les 6 types de crunch et leurs avantages sur notre santé physique

Diagnostic

Si vous souffrez d’une perte de poids involontaire. Soyez prêt à fournir à votre équipe soignante un historique médical complet et minutieux.

Avec l’examen physique, c’est ainsi qu’un professionnel de la santé déterminera vos facteurs de risque. Et réduira les possibilités de conditions médicales sous-jacentes.

Questions que votre professionnel de santé peut vous poser :
Soyez prêt à répondre à des questions telles que :

  1. Quand avez-vous remarqué pour la première fois que vous perdiez du poids ?
  2. Prenez-vous soins de modifié votre régime alimentaire ou votre programme d’exercices ?
  3. Ressentez-vous d’autres symptômes tels qu’un essoufflement ou une soif excessive ?
  4. Auriez-vous subi une coloscopie ou d’autres tests de dépistage, et quels en ont été les résultats ?
  5. La déprime ou le stresse vous envahit parfois?
  6. Avez-vous des problèmes dentaires qui vous posent des difficultés pour manger ?
  7. Y a-t-il des maladies dans votre famille ?

perte de poids haltère fitness

Tests et examens de laboratoire

Les analyses sanguines demandées par votre médecin dépendront de nombreux facteurs, dont les symptômes. Les tests couramment pratiqués sont les suivants :

  • Formule sanguine complète (CBC) : La NFS peut révéler des signes d’infection, d’anémie, etc.
  • Bilan thyroïdien
  • Tests de la fonction hépatique
  • Tests de la fonction rénale
  • Glycémie (glucose)
  • Analyse d’urine
  • Tests d’inflammation : Les tests non spécifiques peuvent inclure une vitesse de sédimentation et/ou une protéine C-réactive.
  • Électrolytes : Les taux de sodium, de potassium et de calcium peuvent donner des indices sur un problème sous-jacent.

Procédures

Les procédures d’endoscopie, telles que l’endoscopie digestive haute ou la coloscopie. Il permettent de rechercher des causes gastro-intestinales à la perte de poids.

L’échocardiogramme est une échographie du cœur, utile pour diagnostiquer de nombreuses pathologies. Notamment les infections présentes sur les valves cardiaques (endocardite infectieuse).

Études d’imagerie

Les examens d’imagerie qui peuvent être utiles comprennent :

  • Radiographie du thorax.
  • Tomographie par ordinateur (CT) de la poitrine ou de l’abdomen.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • La tomographie par émission de positons (TEP) permet de rechercher des signes de métastases cancéreuses.

Signification

La perte de poids involontaire est importante non seulement pour la recherche d’une cause sous-jacente. Mais aussi en raison de sa signification pour la santé globale.

Une chute de poids inexpliquée et involontaire peut également compliquer le traitement. Et le rétablissement d’autres pathologies, notamment les maladies coronariennes.

Certaines des causes sous-jacentes qui contribuent à la perte de poids involontaire sont des maladies graves en elles-mêmes. La consultation d’un professionnel de la santé et les examens nécessaires permettront de déterminer le meilleur plan d’action. En effet, maigrir engendre un taux de mortalité plus élevé (taux de décès). Et à une qualité de vie moindre pour les personnes atteintes de ces maladies.

perte de poids problème médical

Traitement

Le traitement de la perte de poids involontaire dépend de la ou des causes sous-jacentes

Certaines des causes de l’amaigrissement involontaire sont assez rares, ce qui peut nécessiter plusieurs consultations pour en déterminer la cause.

Néanmoins, on doit également prendre le traitement de la perte de poids de manière très importante. Lorsque l’examen, les analyses de sang et les autres procédures mènent à une cause spécifique. Il est facile de se concentrer sur ce traitement et de mettre de côté la perte de poids elle-même. Assurez-vous de parler à votre médecin de la façon dont vous devriez traiter la perte de poids.

Pour ceux qui ont reçu un diagnostic de cancer, une consultation en soins palliatifs est envisageable. Les équipes de soins palliatifs font un excellent travail pour répondre aux préoccupations. Directement liées au cancer (par exemple, la chimiothérapie ou la radiothérapie), comme la perte de poids involontaire.

Conclusion sur l’amincissement

Quand faut-il s’inquiéter de la perte de poids ?

Cela dépend. Si vous avez une activité physique régulière et que votre corps n’est pas stressé par des événements importants. Il ne devrait pas y avoir d’inquiétude quant à cette perte de poids. Si au contraire, sans raison apparente, votre organisme est fatigué ou bien l’activité physique est faible. Pour un diagnostique détaillé contactez un médecin pour une consultation.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post